Les partenaires se sont réunis ce 3 février au Collège George Sand pour préparer la prochaine visite en Sicile qui aura lieu à la fin du mois de mars à Palerme.

Cette réunion était aussi l’occasion de faire le point sur la visite des Italiens à Revin  en novembre dernier sur le thème de l’interculturalité. Le bilan était plutôt positif, même si, d’après Joaquim Carvalho, directeur du Centre Social d’Orzy, c’était « riche mais frustrant: trop d’intervenants et pas assez de temps. Je pense par exemple à l’intervention d’Hamid Brohmi qui a dû se limiter à une simple introduction sur l’interculturalité. »

Pour les Italiens, le projet Comenius ressemble surtout à une succession de colloques avec peu d’actions concrètes, ce qu’essaient d’introduire les partenaires de Revin, avec, par exemple, le goûter interculturel qui a été un moment de rencontre entre la délégation italienne et la population.

Peut-être que les enjeux et les attentes sont  différents des deux côtés (France-Italie)… c’est pour cela que la délégation française prépare activement sa prochaine visite en Italie.

Le but: visiter l’école Madre Teresa di Calcutta, école qui accueille le plus d’élèves étrangers. Rappelons que le but du projet Comenius Regio est un échange de pratiques entre les établissements scolaires. Pour cela, une présentation rapide ne suffit pas, il faut un minimum d’ immersion, voir des exemples concrets.